Le préformé Buzzidil Evolution: De nombreux reglages tout en simplicité

- Catégories : , Tragetipps
star
star
star
star
star

Le nouveau porte-bébé préformé Buzzidil existe, comme son prédécesseur, en 3 tailles.

La taille Babysize convient dès quelques semaines, la taille Standard autour de 3 mois, la taille XL de 9 mois. Bien sûr l'âge n'est donné qu'à titre indicatif, il faudra également tenir compte du gabarit de l'enfant et de son stade de développement moteur.

Une fois l'enfant installé, on vérifiera les points suivants pour s'assurer que le porte-bébé est bien adapté sur le plan de la physiologie et de la sécurité :

  • Le bébé est en mesure de bien s'oxygéner : ses voies respiratoires sont dégagées, son menton est décollé de son thorax et le maintien de son dos est suffisant pour éviter qu'il ne se tasse et s'enfouisse dans le fond du porte-bébé.
  • Le tablier va d'un creux de genoux à l'autre sans forcer l'écartement des jambes de l'enfant et il monte jusqu'à sa nuque. Avec un plus grand, on tolérera que le tablier s'arrête au niveau des épaules et n'aille pas jusqu'aux genoux tant que ceux-ci sont plus hauts que les fesses.

Zoom sur les ingénieux réglages du Buzzidil Evolution

* Le tablier

L'ajustement du tablier se fait grâce à deux cordons de serrage au niveau de l'assise. Légèrement inclinés, ils permettent d'ajuster simultanément la largeur et la hauteur. 

Leur position sur le tablier permet de revenir facilement sur son réglage même une fois l'enfant installé. 

Petite astuce : On peut réaliser un réglage plus serré en amont et si par la suite le tablier est un peu trop juste, simplement desserrer au niveau des stop-cordons pour agrandir le tablier. 

C'est plus facile de cette manière que lorsque le tablier est un peu grand. En effet, ce n'est pas évident de resserrer les cordons a posteriori avec la pression exercée sur le tissu par le poids de l'enfant.

Les cordons situés aux extrémités du tablier, de chaque côté et en haut, permettent de bien ajuster le tissu sur le dos de l'enfant en fonction de son gabarit et de bien l'envelopper. C'est un réglage très intéressant : à taille équivalente, les enfants peuvent ne pas faire du tout le même poids et donc prendre la même place à l'intérieur du porte-bébé.

C'est en quelque sorte le pli par pli de l'écharpe adapté au préformé !

* Les bretelles

Elles peuvent se régler de plusieurs façons, selon que l'on porte en ventral ou dans le dos. Et on peut aisément les croiser, ce qui peut considérablement améliorer le confort de certains porteurs.

Par exemple, en cas de forte poitrine, cela permet à la sangle de se positionner plus bas sous l'aisselle et de moins cisailler. Ou encore, pour les porteurs très menus, cela permet de serrer encore plus les bretelles pour un meilleur ajustement du porte-bébé à sa morphologie. 

En combinaison avec la ceinture ventrale qui se réduit beaucoup, c'est vraiment le porte-bébé des porteurs de petit gabarit.

Gros intérêt également de ce porte-bébé : la fixation des bretelles à la ceinture !

Si de nombreuses marques ont compris qu'elle était essentielle pour le portage des nouveau-nés, très peu continuent de la proposer sur leurs modèles pour les plus grands et pourtant elle n'est pas dénuée d'intérêt !

La fixation des bretelles à la ceinture permet un meilleur enroulement de l'enfant et de libérer la sangle abdominale du porteur. On comprend donc bien l'intérêt pour le portage des tout-petits afin de limiter les pressions sur son dos fragile et immature et pour la maman qui vient d'accoucher afin de préserver son périnée.

Mais elle permet également un portage haut dans le dos façon onbuhimo. 

En période d'éveil, cela offre à l'enfant une superbe visibilité par dessus l'épaule du porteur.

En temps de sieste, cela permet à sa tête de se lover naturellement dans la nuque du porteur et de ne pas partir en arrière.En effet, l'enfant s'enroule toujours mieux dans le haut du dos du porteur qu'au milieu où c'est plus creux.

Par ailleurs, en cas de grossesse ou simplement pour les personnes n'aimant pas être serrées au niveau du ventre, le fait de pouvoir libérer celui-ci en desserrant la ceinture ventrale et qu'elle n'ait pas de fonction de portage est très appréciable. 

Bien sûr cela signifie que ce sont alors uniquement les épaules du porteur qui supportent le poids de bébé, ce qui n'est pas confortable pour tout le monde. 

Mais c'est finalement ce qui est génial avec ce porte-bébé, on peut varier en fonction des préférences de chacun et au gré de ses propres envies.

En résumé, c'est un porte-bébé ingénieux avec plein de petits détails pour s'ajuster au mieux au couple porteur/porté et vous simplifier la vie !

Article écrit par Mélody Pigot, monitrice et formatrice en portage physiologique, fondatrice de Keep Them Close. Instagram: @keepthemclose.melodypigot

Articles en relation

Veuillez vous connecter pour noter cet article

Thank you for your interest in our website! In order to be able to offer our services to you we need to use cookies on this website. Please find all information on the cookies used herein as well as to our analytics tools here: https://www.buzzidil.com/gb/cms/6-data-protection-declaration